À vous la parole

Accueil > Base documentaire > Actions antérieures > Santé / environnement > Qualité de l'air

Base documentaire

Qualité de l'air

La création de la Surveillance régionale des Odeurs (1998)

porté par Airfobep devenu Air PACA

Les nuisances olfactives suscitent dans notre région de nombres plaintes de la part des populations. C’est un sujet de préoccupation qui touche de près la qualité de vie.

Dès 1998, à la demande du Préfet, le Secrétariat Permanent pour les Problèmes de Pollution Industrielle (SPPPI) se saisissait du problème et confiait aux Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) une mission de Surveillance des Odeurs.

Le pilotage de cette mission est confié à AIRFOBEP devenu maintenant Air PACA.

Surveillance régionale des Odeurs en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Compte rendu et relevé de décision : SPPPI - Odeurs - Séance plénière (09/03/2004)

La mise en place du dispositif Sternes (1993)

porté par Airfobep devenu Air PACA par délégation de la préfecture

L’étang de Berre et le golfe de Fos accueillent le premier site industriel de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui est également l’un des premiers sites pétroliers et pétrochimiques d’Europe. Quatre pôles principaux (Berre-l’Étang, Châteauneuf/La Mède, Martigues/Lavéra et Fos-sur-Mer) regroupent principalement des entreprises des secteurs du raffinage, de la pétrochimie et de la sidérurgie. Le dioxyde de soufre est un des polluants issus de la combustion des fiouls et des charbons par ces activités.

Pour limiter cette pollution atmosphérique dans la région, un arrêté institue des procédures de réduction temporaire d’émissions atmosphériques de dioxyde de soufre pour la protection de la qualité de l’air, appelé STERNES (Système temporaire d’encadrement réglementaire et normatif des émissions soufrées) géré par la DREAL (Direction régionale de l’industrie de la recherche et de l’environnement) et AIRFOBEP. Ce dispositif a régulièrement évolué pour s’adapter à l’évolution des émissions et des outils de modélisation.

Présentation complète du dispositif Sternes  

L’ozone : mise en œuvre des mesures d’urgence Ozone

Dans la région de l'étang de Berre, différents facteurs se conjuguent pour accentuer les problèmes de pollution photochimique :

- l'importance des émissions des précurseurs de l'ozone issus du trafic routier et des activités industrielles,

- la recirculation de masses d'air polluées liée aux phénomènes météorologiques locaux tels que l'alternance des brises thermiques (brise de terre / brise de mer et brises d'étang),

- des zones d'accumulation de polluants liées à l'existence de  reliefs (falaise de Vitrolles, chaîne de La Fare et de La Nerthe).

A l’initiative du SPPPI, il a été décidé de mettre en œuvre de mesures d'urgence en cas de pollution à l’ozone. Ces mesures d'urgence peuvent être mises en œuvre dans la région PACA et dans le Gard pour réduire de manière temporaire les émissions polluantes à l'origine de la pollution à l'ozone.  Elles sont cumulatives : les mesures du niveau atteint se rajoutent aux mesures des niveaux inférieurs. Ce dispositif a régulièrement évolué pour s’adapter à l’évolution des émissions et des outils de modélisation. 

Pour plus d’informations