À vous la parole

Accueil > Axes de travail

 

Axes de travail

Les groupes de travail sont l’« épine dorsale» du SPPPI. Ils sont des lieux de formation réciproque, ils permettent de se saisir des sujets d’actualité tout en confrontant les points de vue, de capitaliser les expériences et les initiatives, de susciter et de collecter des études, d’émettre des avis et des recommandations.

Dans la nouvelle configuration du SPPPI, ces groupes sont, bien entendu, conservés. Ils s’organisent autour de trois axes identifiés comme prioritaires par les membres du SPPPI :

Ces groupes de concertation peuvent prendre différentes formes (écoute, débat, formation/information, partage d’expérience), mais se veulent toujours d’une utilité directe pour les acteurs. Afin de ne pas retomber dans les travers du passé, une grande vigilance a été portée sur les écueils identifiés dans l’enquête.

Etre à l’écoute des membres

De premiers groupes de travail sur chacun de ces axes ont été organisés au printemps 2011, avec comme objectif de recueillir les souhaits et besoins des adhérents. Il s’agissait, lors de ces premières réunions, de permettre aux membres de tous les collèges d’exprimer leurs attentes quant aux choix des sujets à traiter. La définition collective des sujets a permis d’être en lien avec l’actualité et de favoriser la transversalité des thématiques.

Ainsi en séance, un grand nombre de sujets ont été identifiés, illustrant les attentes fortes qui reposent sur le SPPPI.

Des pilotages diversifiés

Les groupes de travail sont chacun piloté par un membre d’un des collèges, appartenant au bureau. Cette distribution des rôles permet d’assurer à la fois la technicité et la rigueur des travaux ainsi que l’indépendance par rapport à chacun des collèges, tel que préconisé dans l’étude sur l’évolution du SPPPI.

Un suivi régulier et rapide

Pour répondre à cette demande, les conclusions ont été rédigées en séance et après chacune des réunions, des comptes rendus ont été rédigés et diffusés pour validation, sous un mois, aux membres présents.

Des passerelles entre les différents groupes.

Pour éviter le cloisonnement des sujets, les invitations et les comptes rendus validés sont envoyés à l’ensemble des adhérents, quelques soient leurs sujets de prédilection. De même, une présentation succincte de l’avancement des projets portant sur les trois thématiques est à chaque fois effectuée en séance.